terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
CULTURE


  • Le film : Sweeney Todd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Préambule

Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street) est un film musical, entre comédie noire et horreur, réalisé par Tim Burton et sorti en 2007. Il est adapté de la comédie musicale de 1979 du même nom de Stephen Sondheim et Hugh Wheeler, qui s'inspire elle-même de la légende de Sweeney Todd, barbier londonien qui assassinait ses clients avec son rasoir tandis que sa complice, Mrs. Lovett, se débarrassait des corps en les utilisant pour garnir ses tourtes à la viande. Johnny Depp et Helena Bonham Carter incarnent à l'écran ce duo maléfique et interprètent eux-mêmes les chansons du film, tout comme les autres acteurs.

Burton caressait l'idée d'adapter la comédie musicale de Sondheim depuis les années 1980 et a finalement eu l'opportunité de concrétiser cette ambition quand DreamWorks SKG lui a proposé de remplacer le réalisateur Sam Mendes sur leur projet d'adaptation. Sondheim a fait office de consultant durant la production. À sa sortie, le film a été accueilli très favorablement par la critique. Il a été un semi-échec commercial aux États-Unis mais a rencontré le succès dans le reste du monde. Il a remporté plusieurs prix, dont le Golden Globe du meilleur film musical ou comédie et l'Oscar de la meilleure direction artistique et Depp a été récompensé pour son rôle par le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie et a été nommé pour l'Oscar du meilleur acteur

  • Une image du film
    Le Barbier Londonien en pleine réflexion
  • Une image du film
    Sweeney Todd et Mrs. Lovett
  • Une image du film
    Sombre ambiance et instant ultime

Résumé

L'histoire se déroule au XIXe siècle à Londres. Benjamin Barker, un talentueux barbier qui se fait désormais appeler Sweeney Todd, est de retour après quinze ans d'exil. Il est accompagné d'Anthony, le jeune matelot qui l'a repêché en mer. Todd a été injustement condamné aux travaux forcés par le célèbre et corrompu juge Turpin afin que celui-ci puisse poursuivre sa femme Lucy de ses assiduités. Revenu à Fleet Street, où il vivait auparavant, Todd n'y retrouve ni sa femme, ni sa fille Johanna. Mrs Lovett, qui tient une échoppe de tourtes à la viande et est désormais la propriétaire de l'ancien salon de barbier de Todd situé juste au-dessus, lui apprend que Lucy s'est empoisonnée après avoir été violée par Turpin et que Johanna est devenue la pupille du juge. Todd jure de se venger et Mrs Lovett lui restitue ses rasoirs aux manches ciselés en argent, qu'elle avait conservés pendant des années.

  • Une image du film
    Moment sous haute tension entre Sweeney et le juge Turpin
  • Une image du film
    Visage marqué, teint blafard, Sweeney Todd réfléchit

Fiche technique

  • Titre original : Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street
  • Titre : Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street
  • Réalisation : Tim Burton
  • Scénario : John Logan, d'après la comédie musicale de Stephen Sondheim et Hugh Wheeler
  • Musique : Stephen Sondheim
  • Photographie : Dariusz Wolski
  • Montage : Chris Lebenzon
  • Décors : Dante Ferretti
  • Costumes : Colleen Atwood
  • Producteurs : Laurie MacDonald, Richard D. Zanuck, John Logan et Walter Parkes
  • Sociétés de production : DreamWorks SKG et Warner Bros.
  • Société de distribution : Warner Bros. (international), Paramount Pictures (USA)
  • Pays d'origine : États-Unis et Royaume-Uni
  • Langue : anglais
  • Format : Couleurs - 1,85:1 - Son Dolby Digital - 35 mm
  • Genre : film musical
  • Durée : 116 minutes
  • Budget : 50 000 000 $
  • Classification : R (Restricted) aux États-Unis (en raison de la violence), -12 en France
  • Dates de sorties :
    • États-Unis et Canada : 21 décembre 2007
    • France et Suisse romande : 23 janvier 2008
    • Royaume-Uni : 25 janvier 2008
    • Belgique : 13 février 2008
  • Une image du film
    Mrs. Lovett tente de convaincre Sweeney
  • Une image du film
    Réve de famille de Mrs. Lovett

Distribution

  • Johnny Depp (VF : Bruno Choël) : Benjamin Barker, alias Sweeney Todd
  • Helena Bonham Carter (VF : Laurence Bréheret) : Mrs. Lovett
  • Alan Rickman (VF : Claude Giraud) : le Juge Turpin
  • Edward Sanders (VF : Lewis Weill) : Toby
  • Jamie Campbell Bower (VF : Emmanuel Garijo) : Anthony
  • Timothy Spall (VF : Michel Papineschi) : le Bailli Bamford
  • Jayne Wisener (VF : Corinne Martin) : Johanna
  • Laura Michelle Kelly (VF : Céline Mauge) : Lucy Barker
  • Sacha Baron Cohen (VF : Adrien Antoine) : Signor Adolfo Pirelli
  • Philip Philmar (VF : Patrick Osmond) : Mr. Jonas Fogg


  • Une image du film
    Prostré, Sweeney est obsédé par sa vengeance

Autour de la production

Tim Burton voit pour la première fois la comédie musicale de Stephen Sondheim Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street en 1980 alors qu'il étudie à la California Institute of the Arts. Bien qu'il ne soit pas adepte de ce genre, Burton est frappé par la cinématographie de la pièce et assiste à plusieurs autres représentations. Il la décrit comme un film muet avec de la musique9, et est « ébloui à la fois par la musique et par le sens du macabre ». Lorsque sa carrière de réalisateur décolle, à la fin des années 1980, Burton approche Sondheim dans le but de lui proposer une adaptation cinématographique de la pièce mais leur discussion n'aboutit pas et Burton passe à d'autres projets.

Le réalisateur Sam Mendes travaille depuis plusieurs années sur le projet de faire un film sur l'histoire de Sweeney Todd quand, en juin 2003, Sondheim se voit offrir l'écriture du scénario. Il décline l'offre mais approuve le choix de Mendes et du producteur Walter F. Parkes d'engager le scénariste John Logan à sa place. Logan a déjà collaboré avec Parkes lors de l'écriture du scénario de Gladiator et affirme que le défi le plus difficile à relever avec cette adaptation était de « prendre cette comédie musicale de Broadway tentaculaire et somptueuse et de la transformer en un film qui soit sincère au niveau des émotions. Sur une scène, vous pouvez vous permettre d'avoir un chœur qui chante en représentant la population de Londres, mais je pense que cela provoquerait des réactions négatives dans un film ». Mendes abandonne le projet pour réaliser Jarhead (2005) et Burton saute sur l'occasion qui lui est offerte de le reprendre après l'abandon de son propre projet de film sur Ripley's Believe It or Not! pour des raisons budgétaires.

La société de production DreamWorks SKG annonce la nomination de Burton en août 2006 et Johnny Depp est engagé pour jouer le rôle-titre, dans ce qui marque sa sixième collaboration avec Burton. Burton décrit ainsi ses retrouvailles avec l'acteur : « À chaque film, Johnny et moi tentons de nous renouveler. Un musical représentait pour nous deux une expérience inédite, une occasion de dépasser nos limites, de ne pas nous enfermer dans une quelconque routine ». Burton et Logan écrivent une nouvelle version du script, tous les deux s'entendant très vite sur le ton à donner au film en raison de leurs « enfance respectives passées devant les films de Amicus Productions ». Transformer une comédie musicale de trois heures en un film de deux heures requiert forcément quelques modifications et certaines chansons sont raccourcies tandis que d'autres sont tout simplement supprimées. Christopher Lee, Anthony Stewart Head et six autres acteurs sont engagés pour jouer les rôles des narrateurs fantomatiques mais leurs personnages sont finalement supprimés en raison de nombreuses plaintes concernant l'inexistence de fantômes dans la pièce originale (Head fait néanmoins une courte apparition dans le rôle d'un homme venant féliciter Todd après sa victoire dans le concours de barbiers contre Pirelli). Burton et Logan réduisent également l'importance des intrigues secondaires, telles que la romance entre Anthony et Johanna, afin de se focaliser sur la relation triangulaire entre Sweeney Todd, Mrs. Lovett et Toby.

  • Une image du film
    Le pic-nic rassemblant : Sweeney, Mrs Lovett et Toby
  • Une image du film
    Un mariage dont rêve Mrs. Lovett
  • Une image du film
    Dépitée Mrs Lovett est déçue par Benjamin alias Sweeney Todd

Autour de la production (suite)

Burton choisit de tourner le film à Londres, où il se sent « comme à la maison » après y avoir tourné Batman (1989) et Sleepy Hollow. Le tournage débute le 5 février 2007 aux studios de Pinewood et se termine le 11 mai, connaissant une brève interruption dès le premier mois lorsque la fille de Depp tombe gravement malade et que l'acteur passe une dizaine de jours à son chevet. Burton a tout d'abord l'intention d'utiliser un minimum de décors et de tourner surtout devant un fond vert avant de changer d'avis, estimant qu'un véritable décor aidera les acteurs à entrer dans l'état d'esprit nécessaire à un film musical. Le chef décorateur Dante Ferretti reconstitue Fleet Street et ses environs et crée un Londres sombre et sinistre. Depp façonne le physique de son personnage d'après l'image qu'il s'en fait, se faisant notamment appliquer du maquillage violet et marron autour des yeux pour suggérer sa fatigue et sa rage alors que sa mèche de cheveux blanche suggère le choc qu'il a subi.

Burton insiste aussi pour que le film soit sanglant, pensant que la version théâtrale est affaiblie par l'absence de sang sur le devant de la scène. Selon les mots du réalisateur, « tout est tellement intérieur avec Sweeney que [le sang] est pour lui une libération émotionnelle. C'est plus une catharsis qu'une chose littérale ». Le producteur Richard D. Zanuck ajoute que Burton « avait un plan très clair concernant le côté surréaliste qu'il désirait, cette sorte de stylisation presque à la Kill Bill. Nous avons procédé à diverses expériences avec les gorges tranchées et les giclées de sang ». Sur le plateau, le faux sang est de couleur orange pour que le rendu à l'image soit correct vu les couleurs saturées que le film utilise ; et les membres de l'équipe technique portent des sacs poubelles par-dessus leurs vêtements pour éviter d'être éclaboussés. Ce ton macabre donné au film rend nerveux les responsables des studios et il faut que DreamWorks s'associe avec Warner Bros. et Paramount Pictures pour que le budget de 50 000 000 $ soit couvert. Burton dit à ce sujet que « les studios ont gardé leur sang-froid et ont accepté parce qu'ils connaissaient la pièce. Chaque film présente un risque, mais c'est sympa d'avoir l'opportunité de faire quelque chose comme ça qui, tout en les mélangeant, ne rentre pas dans les catégories du film musical et du slasher ».

Retour haut de page Direction page d'accueil