terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
SERVICES

Projet ATOHM MAGAZINE "1996"

a) Préambule
Mon projet de créer un magazine multimédia avec un contenu rédactionnel et par le biais de la régie publicitaire de votre groupe trouver un mode de financement. Vous trouverez ci-dessous des informations sur le magazine en lui-même sur différents produits d'espace publicitaire, et par ailleurs le budget minimum pour couvrir les frais globaux à la réalisation d'un numéro. Je suis en mesure de créer l'application de A à Z et de réunir une équipe compétente pour le bon fonctionnement de ce projet.

b) Définition
Le magazine se présente sous la forme d'un programme multimédia interactif incluant des images illustrées et photographiques, des textes, des animations en images de synthèse 2 et 3 D et de la vidéo numérique.
Sa conception est à la base d'une collaboration entre plusieurs personnes représentatives de l'évolution de la société actuellement; d'univers et d'horizons radicalement différents ils exercent avec talent leurs spécialités pour s'exprimer et faire partager leur sens et leurs émotions face au monde qui les entourent.

Magazine ATOHM
Le magazine Atohm est composé à partir d'un logiciel "auteur" dont l'exploitation est libre de droit. Le volume de données contenu dans le magazine ne dépasse pas 30 Mega-octets.
L'image en terme de communication de ce magazine se veut être un compromis entre la presse informatique classique, les magazines de tendance comportementale et une alternative culturelle "underground" aux codes stylistique forts empruntés à toutes les strates de l'histoire de l'art. Elle souhaite fidéliser un public large qui recherche à la fois une vulgarisation de l'information et du message et une situation de complicité d'acteur concerné par les nouvelles technologies.

Les rubriques du Numéro Zéro
Les pages écrans "couverture" et "éditorial" sont placées comme avant propos pour donner le ton du magazine. La page "sommaire" est le noyau central de l'ensemble du magazine, à l'aide d'une zone interactive appropriée on peut directement revenir à ce menu et ce, à tous les niveaux de l'arborescence; de même que pour quitter l'application. Par ailleurs, chaque page écran permet de passer à la page suivante et précédente ainsi qu'à l'entête de chaque rubrique. Souple et rapide la consultation se veut être un véritable accès à l'information de manière séquentielle.

Profil du lectorat potentiel
- masculin à 90%
- âge moyen : 28 ans
moins de 20 ans : 10 %
20/25 ans : 46%
26/30 ans : 20%
31/35 ans : 12 %
36 et plus : 12%
- Lecteurs équipé en haut de gamme et résolument tourné vers le multimédia.
- Fort CSP et fort pouvoir d'achat.
- Amateurs de musique ils achètent des cd audios.
- Ils écoutent souvent la radio.
- Ils vont souvent au cinéma.
- Ils sortent souvent.
- Ils dépensent de l'argent pour s'habiller.
- Leur passion, le multimédia, dans laquelle ils retrouvent de l'intérêt professionnel et personnel.

14 REFLEXIONS POUR UN MAGAZINE MM.

1) Ne pas chercher à uniformiser le magazine par un "design" répétitif, "jouer la surprise pour l'info spectateur de découvrir le nouveau look du dernier numéro".

2) Concevoir le plus souvent une interactivité qui ne peut se traduire uniquement qu'à un transfert de médias.

3) Au-delà du simple rôle de concepteur/intégrateur de médias, avoir un travail de réalisateur audiovisuel, de photographe, de directeur artistique afin de mettre véritablement en scène les sujets traités.

4) Détournement de signification d'objet usuel pour une intégration rationnelle, mais décalé dans le fonctionnement du magazine

5) Intégrer dans le magazine des techniques de sponsoring, de barterring, de marketing et les appliquer au multimédia (travail de synergie avec la régie publicitaire).

6) Multiplier les contacts auprès d'entreprises de "l'entertainment" possédant des archives médias sur différents supports pour une diffusion en partenariat sur le magazine. (majors de l'industrie du disque, labels, INA, Pathé, Canal +, Gaumont, France 2, 3....)

7) Il n'est pas nécessaire de surcharger de fioritures visuelles et de gadgets, rester sobre est une preuve de bon goût.

8) Utilisation de différentes techniques venant de l'audiovisuel : dessin animé, pixilation (pâte à modeler, collage papier...), image de synthèse 3D, animation 2D.

9) Briser les habitudes de conception, innover, jouer la carte de la différence créative face aux autres produits du même secteur.

10) Ne pas donner exclusivement le sacro-saint "sommaire" et une suite de sujets, mais chercher l'implication de l'info spectateur dans une promenade ludique.

11) Avoir une identité à vocation Internationale, ne veux pas forcément dire "amen" à l'impérialisme culturel des USA. Miser sur la richesse créative du "vieux" continent des côtes Bretonnes au fin fond de l'Oural, de l'Islande au bassin méditerranéen.

12) Dans le cadre d'un magazine original pour chaque numéro, trouver des thèmes graphiques originaux, rechercher des ambiances, des illustrations graphiques et sonores, pour vendre autre chose que le tout cyber "fashion-victims"
EXEMPLE : - Le Moyen Age dans la plus pure des traditions des moines copistes, du preux chevalier et des animaux qui parlent...
- L'union Soviétique des années 50, la civilisation des "tekniks"
- La révolution culturelle Chinoise à travers les affiches de propagande. La Chine et l'ouverture vers l'économie de marché.
- L'Inde à travers son iconographie, son cinéma, les images qu'elle véhicule
- L'Afrique, ses rites, sa culture
- L'ultra capitalisme Américain, la société de consommation poussée à son paroxysme - Version Punkisante et Trash
- Inca et Maya Spirit
- Cyber trash et ambiance post-nucléaire

13) Avec une antenne satellite motorisée et un démodulateur récupérer les "FEEDS" que les téléspectateurs ne voient pas (préparation d'un direct,...), les images en provenance des satellites de télédiffusion du monde entier et notamment les chaînes numériques (Mpeg 2) . Digitaliser les images vidéos et faire un montage. Scénariser les images, les truquer et les intégrer dans le magazine sous plusieurs formes de reportage ou d'émissions.

14) Enregistrement de radio amateur, enregistrement des liaisons audios des services publiques (police, SAMU, RATP, ou communication téléphonique) à partir d'une CB et d'un scanner et organiser des montages d'illustrations sonores.

Budget global d'un numéro
- Honoraires : concepteur et directeur artistique comprenant : conception graphique et audiovisuel fixe et animée, intégration des documents pendant 15 jours
- Honoraires : Rédacteur en chef comprenant : les articles (15 à 20 feuillets A4) pour les articles de fond et les brèves
- Honoraires : Chroniqueur de l'actualité du disque comprenant : les chroniques musicales (10 feuillets A4)
- Honoraires : infographiste / Illustrateur
- Frais de fonctionnement et fournitures comprenant : promotion et informations Internet, frais fixes (loyer, matériel, téléphone, support de traitement et de sauvegarde, Kodak photo-CD, pellicules, cassettes...)
Retour en haut de page Page précédente Revenir à la rubrique Page suivante