terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
MUSIQUE & SONS


GORILLAZ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Gorillaz est un groupe de musique anglais virtuel dont les deux créateurs principaux sont Damon Albarn (le chanteur de Blur et de The Good, the Bad and the Queen) et Jamie Hewlett (le dessinateur de Tank Girl). Les membres virtuels de Gorillaz sont représentés comme des personnages de bande dessinée.

Leur musique est un mélange de britpop, de hip hop, de Trip Hop, de dub, et d’autres styles. Ils sont d’ailleurs reconnus pour leurs très nombreux partenariats et collaborations avec des artistes et musiciens d’horizons et d’influences très différents.


  • Les personnages virtuels constituant 
						les membres du groupe

Cette description du groupe virtuel correspond à l’univers de fiction créé par Damon Albarn et Jamie Hewlett.

Membres virtuels

  • 2D : chant, piano, guitare additionnelle
  • Murdoc Niccals : basse, boîtes à rythme
  • Noodle : guitare, chant additionnel
  • Russel Hobbs : batterie, percussions

En plus des membres principaux, on retrouve

  • Del : rappeur fantôme possédant Russel pendant la phase une jusqu’à ce que ce dernier soit exorcisé.
  • Paula Cracker : ex-copine de 2D, et ex-guitariste du groupe
  • Mike : singe de Noodle
  • Cyborg Noodle : robot créé par Murdoc à partir de l'ADN de Noodle, afin de remplacer cette dernière comme guitariste du groupe, suite à sa disparition dans le clip d'El Mañana.
  • Boogie Man : ce personnage apparaît dans tous les clips du troisième album. Il est très mystérieux et représente le mal. Murdoc l'aurait payé pour gazer 2D et l'emmener sur Plastic Beach.

Biographie virtuelle du groupe

L’histoire commence en 1997. Stuart Tusspot, surnommé par tout un chacun Stu-Pot, est un jeune adolescent gentil et un peu bête qui ne vit que pour une seule chose : la musique, et plus particulièrement pour tout ce qui se rapporte de près ou de très loin à un piano. Sans réelle ambition dans la vie, il travaille dans ce qui est à ses yeux le paradis : Uncle Norm’s Organ Emporium, un grand magasin d’orgues et de pianos où il est le vendeur numéro un.

Le temps s’écoule jusqu’au jour où sa vie bascule. Murdoc Niccals, jeune loubard doublé d’un sataniste à l’hygiène douteuse, décide, accompagné de sa bande, de faire un casse dans cette boutique dans l’espoir de se procurer tout le matériel qu’il faut pour fonder un groupe légendaire. Il déboule dans la vitrine du magasin avec sa Vauxhall Astra… et atterrit sur le pauvre Stu-Pot, endommageant le globe oculaire gauche de celui-ci et le plongeant dans un état végétatif. Murdoc écope de trente mille heures de travaux d’intérêt général ainsi que l’obligation d’assister et de « faire la promenade » à Stu-Pot dix heures par semaine. Murdoc commence à s’attacher à son nouveau souffre-douleur lorsque, par « un malheureux hasard », l’adolescent se fait blesser en passant au travers du pare-brise au cours d’un accident de voitures dans un parking de Nottingham alors que Murdoc, au volant de la voiture impliquée, tente un virage à 360°.

Et le miracle se produit. Alors que son globe oculaire droit est également endommagé, Stu-Pot reprend conscience, moment à partir duquel il est flanqué d’un regard mélancolique de teckel qui, chose étrange, fait son succès auprès des filles — ce qui déplait fortement au fautif. Après tout « ce type a une gigantesque page blanche à la place du cerveau et a simplement une migraine chronique, pas de quoi être aussi énigmatique, cool ou mystérieux ! ». Murdoc décide également de mener une vie plus peace and love ce qui, à ses yeux, consiste à réduire le nombre de ses traditionnelles orgies auxquelles il participe une fois par mois. Ne pouvant plus se passer de Stu-Pot, il décide de l’engager dans son groupe et d’en faire le pianiste, voire le chanteur, tandis qu’il occupera le poste de bassiste. Trouvant que Stu-Pot, décidément, « c’était vraiment un nom débile », Murdoc le rebaptise 2-D (two dents en anglais qui signifie « deux entailles », pour les deux entailles dans sa tête résultant des deux accidents), autre résultat des deux accidents majeurs de sa vie. Ils se mettent ensuite ensemble à la recherche d’un batteur...

Histoire du groupe

Damon Albarn et Jamie Hewlett commencèrent à travailler sur ce projet en 1998 (alors qu’ils habitaient ensemble). Sous son nom original Gorilla, le groupe enregistra leur première chanson : Ghost train. Le premier album de Gorillaz (Gorillaz), produit par Dan The Automator sortit en 2001 et fut un succès total, en particulier avec les singles Clint Eastwood et 19-2000. Le phénomène Gorillaz était lancé, renforcé par le mystère entourant le groupe puisque celui-ci ne se manifeste que par l’intermédiaire des personnages inventés par Jamie Hewlett. Leurs clips animés sont particulièrement soignés, et l’univers Gorillaz est très développé puisque les personnages ont une vie propre.

Gorillaz sortit en 2005 un deuxième album, Demon Days, produit cette fois par Danger Mouse qui obtint un grand succès de la critique et du public dans le monde entier. Le single Feel Good Inc. avec le groupe de rap De La Soul, Dare et Dirty Harry sont quelques chansons qui sont devenues célèbres, notamment grâce à leur clip réalisé par Jamie Hewlett. Parmi les artistes qui ont contribué à cet album, on peut noter la participation de Neneh Cherry (sur Kids With Guns), Ike Turner (au piano sur Every Planet We Reach Is Dead), Roots Manuva (sur All Alone), MF Doom (November Has Come) et même de l’acteur Dennis Hopper, qui a prêté sa voix sur Fire Coming Out Of The Monkey’s Head.

Après une série de concerts, Damon Albarn annonça en 2006 la fin de Gorillaz : « Nous allons mettre le groupe en attente après les concerts et nous allons travailler sur d’autres projets. Ça a été génial et nous avons vraiment eu beaucoup de succès, alors pourquoi ne pas s’arrêter au sommet ? Nous prenons notre retraite. Nous allons faire ça comme dans le monde du hip-hop, un peu comme Jay-Z. »

Plusieurs projets ont cependant persisté : Damon Albarn et Jamie Hewlett se sont en effet remis à travailler ensemble pour la création de la musique et la mise en image de Monkey, Journey to the West, un opéra mis en scène par Chen Shi-Zheng et racontant l’histoire d’un singe qui se transforme en homme, d’après un classique de la littérature chinoise du XVIe siècle, Le Voyage en Occident ; d’autre part Damon Albarn fonde en 2006, avec Paul Simonon (ancien membre de The Clash, également bassiste de Gorillaz sur Plastic Beach), Simon Tong (ancien membre de The Verve) et Tony Allen (le batteur de Fela Kuti), le groupe The Good, the Bad and the Queen, qui sorti un album éponyme en 2007.

Début 2007, Gorillaz a fait sa réapparition avec un double album, D-Sides. Cet album est en fait une compilation de titres de Gorillaz édités en bonus-track des singles de Demon Days avec une dizaine de remix de morceaux de ce dernier album. Plusieurs rumeurs ont circulé à cette époque, dont celle d’un long-métrage réalisé par Gorillaz.

En septembre 2008, près d’un an après l’annonce précédente, une grande nouvelle tombe et surprend tout le monde : Damon Albarn et Jamie Hewlett préparent un troisième album studio pour Gorillaz. Jamie précise que les personnages animés subiront quelques modifications, car ils commençaient à le lasser. D’innombrables rumeurs ont circulé durant toute l’année 2009 à propos des caractéristiques et des invités de ce nouvel opus.

En janvier 2010, le site de All Access annonce que le premier single de Plastic Beach, intitulé « Stylo » est disponible depuis le 26 janvier. Il est en écoute libre sur leur site officiel accompagné d’enregistrements « radio pirate » où l’on peut entendre Murdoc Niccals parler de leur projet, d’autres surprises sont arrivées le 18, le 19 et le 20 février en attendant la sortie de l’album. Un clip est de plus disponible depuis peu où le groupe engage une course poursuite en voiture avec l’acteur américain Bruce Willis dans le désert.

L’album est sorti le 8 mars 2010 et compte de nombreuses collaborations avec des artistes tels que Snoop Dogg, Lou Reed, Mos Def, Bobby Womack, Barry Gibb et De La Soul. Le 23 mars 2010, Gorillaz apparait sur scène à Cambridge Junction avec les deux ex-Clash, Mick Jones à la guitare et Paul Simonon à la basse. Fin 2010, Gorillaz entame le Gorillaz Escape to Plastic Beach World Tour qui comprend des dates aux États-Unis, Canada, Europe et Océanie. Ils sont accompagnés par les N.E.R.D pour leur tournée nord-américaine.

Le 22 novembre 2010, le groupe sort un nouveau single réalisé durant l'été 2010, en écoute depuis début octobre, intitulé Doncamatic (All played out). Le chanteur britannique Daley prête sa voix sur ce titre, joué pour la première fois en live à Phoenix. Doncamatic est inclus dans la réédition de l'album Plastic Beach de novembre 2010. Début novembre, Damon Albarn annonce que le groupe sortira un nouvel album avant Noël. Celui-ci aurait été produit sur l'iPad (et avec quelques autres instruments de musiques) du chanteur durant la tournée mondiale Escape To Plastic Beach World Tour. Le 15 décembre, le titre de l'album et sa playlist sont annoncés. Il s'agit de The Fall, comprenant 15 titres. L'album sort dans un premier temps gratuitement sur Internet le 25 décembre 2010. Puis il est édité en album CD et Vinyl le 18 avril 2011.

Fin mars 2011, Gorillaz apparaît sur le titre Sumthin Like This Night de l'album Doggumentary du rappeur Snoop Dogg. Le 28 novembre 2011, The Singles Collection 2001-2011, une compilation de la plupart des singles du groupe, sort pour fêter les 10 ans de Gorillaz.

Le 23 février 2012, un morceau totalement inédit, DoYaThing, est réalisé pour le compte de la marque de chaussures Converse en collaboration avec James Murphy (LCD Soundsystem) et Andre3000 (Outkast) à l'occasion du lancement d'une gamme de chaussures dessinées par Jamie Hewlett. Le lendemain, une version longue du morceau est mise en ligne, dévoilant un aspect plus punk. Le vidéo-clip du morceau est annoncé pour le 29 février.

Le 12 avril 2012, dans une interview au Guardian Damon Albarn annonce la fin du groupe à cause d'un désaccord avec le dessinateur des personnages Jamie Hewlett : « Jamie pense que Gorillaz est terminé et ça me semble juste. Nous étions un peu à contre courant sur le dernier enregistrement ce qui est une honte. [...] La musique et la vidéo ne fonctionnaient plus aussi bien, mais je sentais que nous avions fait un album vraiment bon et j’étais en plein dedans. On a donc fait la tournée. »

Discographie

Albums

  • 26 mars 2001 : Gorillaz
  • 11 mars 2002 : G-Sides (recueil de faces B)
  • 1er juillet 2002 : Laika Come Home (recueil de remixes par Spacemonkeyz)
  • 23 mai 2005 : Demon Days
  • 19 novembre 2007 : D-Sides (recueil de faces B & remixes)
  • 8 mars 2010 : Plastic Beach
  • 25 décembre 2010 : The Fall
  • 28 novembre 2011 : The Singles Collection 2001-2011 (Compilation)

EP

  • novembre 2000 : Tomorrow Comes Today EP
  • mai 2005 : Feel Good Inc. EP (Japon)

Singles

de Gorillaz
  • 5 mars 2001 : Clint Eastwood
  • 25 juin 2001 : 19-2000
  • 22 octobre 2001 : Rock The House
  • 25 février 2002 : Tomorrow Comes Today

Singles

de Laïka Come Home
  • 22 juillet 2002 : Lil’ Dub Chefin (Remixe de Spacemonkeyz)

Singles

de Demon Days
  • 9 mai 2005 : Feel Good Inc. / rock-it
  • 29 août 2005 : Dare
  • 15 janvier 2006 : Dirty Harry
  • 10 avril 2006 : El Mañana / Kids With Guns

Singles

de Plastic Beach
  • 26 janvier 2010 : Stylo featuring Mos Def & Bobby Womack
  • 17 avril 2010 : White Flag featuring Kano & Bashy
  • 9 mai 2010 : Superfast Jellyfish (seulement en Australie)
  • 26 juillet 2010 : On Melancholy Hills
  • 9 septembre 2010 : Rhinestone Eyes
  • 22 novembre 2010 : Doncamatic featuring Daley (présent sur la réédition de l'album)

  • Le premier album de Gorillaz


  • G-Sides de Gorillaz en 2002


  • Laïka Come Home


  • Demon Days, l'album de Gorillaz datant de 2005


  • D-Sides le double album de Gorillaz sortit en 2002


  • Gorillaz - Plastic Beach

Gorillaz - Feel Goods INC.


Gorillaz - Feel Good Inc par Csbg
Retour en haut de page Revenir à la rubrique