terminal-media.fr
icon icon facebook icon icon icon icon
cross

 
rss
 
CULTURE


  • Le film : The Wild One avec Marlon Brando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

L’Équipée sauvage (The Wild One) est un film américain réalisé par László Benedek, sorti le 30 décembre 1953. Le film est célèbre pour la prestation de Marlon Brando en chef d’une bande de motards devenant l’icône du rebelle.

Genèse du film

Le scénario est inspiré d'affrontements entre motards (dont certains faisaient partie d'anciens équipages de bombardiers américains durant la guerre et cherchant à retrouver des émotions fortes) s'étant déroulés à Hollister en 1947 où 4 000 motards hors-la-loi vont déferler sur la petite ville californienne.

  • Une image du film
    Mets ton clignotant, hey banane !


  • Une image du film
    Johnny, le roi du fond vert


  • Une image du film
    Quand on arrive en ville...


  • Une image du film
    Tu as vu ça, Thomas


  • Une image du film
    Chic ! Il va y avoir du sport


  • Une image du film
    Bar, tabac, pain, poste au Bleeker's Café


Fiche technique

  • Titre : L'Equipée sauvage
  • Titre original : The Wild One
  • Réalisation : László Benedek
  • Scénario : John Paxton et Ben Maddow, d'après une histoire de Frank Rooney The Cyclist
  • Musique : Leith Stevens
  • Photographie : Hal Mohr
  • Décors : Walter Holscher
  • Montage : Al Clark
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Producteur : Stanley Kramer
  • Société de production : Stanley Kramer Productions
  • Distributeur : Columbia Pictures
  • Format : Noir et blanc - 1.33:1 - Son monophonique - 35 mm
  • Genre : Drame
  • Durée : 79 minutes
  • Date de sortie : 30 décembre 1953 aux États-Unis


  • Une image du film
    Hey Johnny ! Tu roules à l'ordinaire ou au sans plomb ?


Distribution

  • Marlon Brando (VF : Hubert Noël) : Johnny Strabler
  • Mary Murphy (VF : Sophie Leclair) : Kathie Bleeker
  • Robert Keith (VF : Roger Tréville) : Harry Bleeker
  • Lee Marvin (VF : Marcel Bozzuffi) : Chino
  • Jay C. Flippen (VF : Pierre Morin) : Le shérif Singer
  • William Vedder (VF : Paul Villé) : Jimmy
  • Hugh Sanders (VF : Jean Violette) : Charlie Thomas
  • Will Wright : Art Kleiner
  • Peggy Maley (VF : Paule Emanuele) : Mildred
  • Ray Teal (VF : André Bervil) : Oncle Frank Bleeker
  • Yvonne Doughty (VF : Jacqueline Ferrière) : Britches
  • Keith Clarke (VF : Serge Sauvion) : Gringo
  • Darren Dublin (VF : Alain Bouvette) : Dinky
  • John Tarengelo (VF : Robert Le Béal) : Red
  • Robert Osterloh (VF : Michel Roux) : Ben
  • Jerry Paris (VF : Jacques Thébault) : Dextro
  • Larry Lander (VF : René Arrieu) : Gogo
  • Eve March (VF : Lita Recio) : Dorothy
  • John Brown (VF : Jean Claudio) : Bill Hamegan
  • Timothy Carey (non-crédité) : Premier homme de main de Chino


  • Une image du film
    Une ambiance survoltée avec quelques convives


Réactions

À sa sortie aux États-Unis, le film fera scandale. La censure américaine fera remonter le film en lui enlevant vingt minutes pour que le film soit distribué. En Europe, certains pays censureront le film pendant des années. Ce film contribua à donner aux motards une image de voyous. De plus, la marque Triumph voit d'un très mauvais œil l'image que renvoie le film sur elle.

  • Une image du film
    Et soudain, surgit Johnny le rebelle


Brando : icône du rebelle

Avec ce film, il rendra célèbre le jeans et le blouson de cuir Perfecto. Dans ce film, il exprime toute la révolte d'une génération en devenant Johnny, un motard rebelle sur sa propre moto Triumph Thunderbird 6T qui prend d'assaut une petite ville avec sa bande de jeunes bruyants. Encore une fois, son interprétation va avoir un grand retentissement. Le film et le jeu d'acteur de Brando ne sont pas aussi extraordinaires que dans Un tramway nommé Désir mais c'est le personnage qu'il joue à l'écran (celui de Johnny) qui va lancer une mode et avoir un impact considérable sur la « culture rock ». En effet, James Dean voudra la même moto que celle du film, et on se souvient de la photo d'Elvis Presley mimant à la perfection la posture de Brando sur sa Triumph. En effet, les images de Brando posant avec sa moto deviendront emblématiques et seront la base du mannequin de cire au Musée de Madame Tussauds à Londres.

  • Une image du film
    Une nonchalance très travaillée buvant sa bière à la bouteille


  • Une image du film
    Désirez-vous une tasse de thé, mademoiselle ?


Autour du film

  • Ce film a inspiré à Jean Dréjac le texte de la célèbre chanson L'Homme à la moto destinée à Édith Piaf. Adaptation française par Jean Dréjac du rock américain Black Denim Trousers and Motorcycle Boots de Jerry Leiber & Mike Stoller (1956).
  • Le groupe de rock américain Black Rebel Motorcycle Club tire son nom du gang de motards mené par le personnage de Marlon Brando dans le film.
  • Il y a une scène où on entend la phrase « Tu as manqué aux Beetles ». Pendant de nombreuses années on y trouvera une explication selon laquelle cette phrase aurait inspiré John Lennon pour trouver un nom à son groupe de musique. Tout d'abord : The Silver Beetles, puis il aurait enlevé le « Silver » et remplacé « Beetles » par « Beatles » pour The Beatles. Cependant, la sortie retardée du film en Angleterre ne coïncide pas avec la date de création du groupe.


  • Une image du film
    Excellent ton vermouth, Doug !


  • Une image du film
    Et le village retrouve sa sérénité


  • Une image du film


Retour haut de page Direction page d'accueil